Accueil Ce que prévoit la convention d’assurance chômage depuis le 1er juillet 2014.

Ce que prévoit la convention d’assurance chômage depuis le 1er juillet 2014.

19 novembre 2018

mise en œuvre des droits rechargeables : en cas de reprise d’emploi après une période de chômage, le salarié conserve ses droits non utilisés qui s’ajouteront s’il perd à nouveau son emploi. Donc plus il travaille, plus il accumule des droits à indemnisation.

règle assouplie pour la reprise d’activité réduite : cumul possible quel que soit le volume d’heures travaillées ou le montant de la rémunération de l’activité reprise. L’allocation due = allocation mensuelle sans activité – 70 % de la rémunération brute issue de l’activité réduite. Le nombre de jours non indemnisés dans le mois sera établi sur la base de l’allocation mensuelle due. Le cumul entre revenu d’activité reprise et indemnités versées sera plafonné au niveau du salaire antérieur de référence ayant servi au calcul de l’indemnité.

optimisation des droits à indemnisation des salariés multiemployeurs

les salariés de + 65 ans sont assujetties aux cotisations comme les autres salariés

baisse de l’allocation pour les demandeurs d’emploi qui percevront un salaire brut supérieur à 2.053 € avant leur perte d’emploi, l’allocation passe de 57,4 % à 57 % du salaire journalier brut. Le plafonnement à 75 % demeure.

la borne d’âge pour bénéficier des allocations de chômage jusqu’à l’âge de la retraite est repoussée de 61 à 62 ans.